Refugee Report

“Open your eyes – hear my voice!”

Les femmes qui arrivent en Europe

listen on Soundcloud

2014/08/24 02:47

Je vous remercie de me passer la parole. Je m'appelle Miriam, je viens du Cameroun, actuellement en procédure de demandeur d'asile durant sept mois. Je suis footballeuse professionelle. Et franchement, j'aimerais vous dire que la situation avec les demandeurs d'asile, c'est vraiment la castrophe en Europe. Je parle particulièrement de moi, qui suis arrivée. Moi, avant de quitter le Cameroun, je me suis dit quand tu arrive en Europe, tu demande d'asile, c'est pour avoir une protection, mais à un moment je me suis rendu compte que quand tu demandes asile c'est plutôt ta déportation que tu es en train de signer. Franchement, c'est vraiment criminel. Les gens vivent vraiment dans le stresse total. Ils savent même pas pourquoi ils ont demandé asile, ils sont vraiment pas protégés. On les loge dans des Lager, avec des barrières et tout. On les surveille, on les contrôlent si c'était des prisonniers, comme si c'étaient des criminels. Franchement c'est horrible. On ne leurs laisse pas la possibilité de s'exprimer comme ils veulent et pas de travail. On vous flatte, je crois que c'est de la flatterie, on vous donne peut être trois cent euros tous les mois, vous êtes loger et ça vous endort l'esprit. C'est comme si nous étions des marchandises pour les Européens. Et passant par là, j'aimerais aussi tirer l'attention des femmes, qui arrivent en Europe. Pour elles, pour avoir la possibilité de séjourner en Europe, elles veulent faire des enfants ou alors se marier pour changer leur situation. Mais moi, je tire aussi leur attention en disant « Pourquoi ne pas lutter pour les prochaines personnes qui viendront demain ? » Si aujoud'hui tu arrives en Europe et tu veux accoucher, tu vas avoir un bébé pour avoir des papiers, comment ta sœur peut-être qui viendra demain, va se comporter ? Est-ce qu'il faut toujours homme à homme pour avoir le séjour en Europe ? Moi, je trouve que c'est vraiment pas normal ! Et pour celles qui ont la difficulté d'accoucher, qu'est-ce qu'elle fera ? Pourquoi ne pas lutter quand tu arrives pour que la situation change ? Je crois que c'est un peu ce que je voulais dire aujourd'hui. Merci. //

Thank you very much for giving me the opportunity to speak. My name is Miriam, I'm from Cameroon, in the process of seeking asylum since seven months. I'm a professional football player. And to speak the truth, I want to say that the situation asylum seekers face in Europe is disastrous. I'm speaking about my own situation, someone who arrived in Europe. Before I came to Europe, I thought to myself, when you come to Europe, you will ask for asylum to have protection but I realized that when you seek asylum, you are actually signing your deportation. To speak the truth, this is criminal. People are living in complete stress. They don't even know, why they are asking for asylum because they are not protected. You leave them in the Lager, with fences around them. You keep them under surveillance, you control them as if they were prisoners, as if they were criminals. Really, it's horrible. You don't let them have the possibility to express themselves and don't let them work. You sweet-talk to them, I think it's that, with three hundred euro, with housing. It's like we were goods for the Europeans. Talking about this, I also want to draw attention from the women who come to Europe. For them, to have the possibility to stay in Europe, they make babies or they marry to change their situation. But I want to ask: “Why can one not fight for the people who will come tomorrow? If you come to Europe and you want to bear a child, you want to have a baby to have papers, how is your sister going to behave who will arrive tomorrow? I think this is really not normal And those who face difficulties in bearing their child, what will she do? Why don't you fight when you arrive to change the situation? I think this is all I wanted to say today. Thank you.

back